I always look for a cool name

Aerial footage of The Burn, Burning Man 2014

(Source : vimeo.com)

instagram:

Radical Self-Expression at the Burning Man Festival in Black Rock City

To view more photos and videos from Black Rock City, explore the Burning Man location page, browse the #BM2014 hashtag and follow @missjessrose on Instagram.

“It’s way more than you can imagine,” says Jessica Rose Yurasek (@missjessrose), describing Black Rock City, the site of the annual Burning Man festival. Each year, a global tribe of artists, makers, and performers converge in Nevada’s Black Rock Desert, birthing a pop-up city of more than 60,000 “Burners” and their acts of radical self-expression.

In contrast to an inhospitable physical terrain, which ranges from scorching heat to torrential rain, Jessica sees Black Rock City as an inspirational place of generosity and creativity. The weeklong gathering culminates with the burning of a towering wooden effigy known at “the Man”, and then disperses, taking care to leave no trace in the desert.

“If we as humanity can build this,” she says, “then I have hope for our future.”

Dans la partie à la mode de Williamsburg, l’artiste américaine Kara Walker a investi la Domino Sugar Factory, une sucrière fermée en 2004 et vouée à une destruction partielle, avec une sculpture géante réalisée en sucre blanc. Ce sphynx aux formes féminines est entouré de sculptures plus petites composées de sucre brun.

(Source : vimeo.com)

"La nouvelle œuvre de JR, inaugurée mardi 3 juin, fait bonne figure parmi les grands hommes. Une mosaïque de visages anonymes, photographiés ces dernières semaines à travers la , avant d’être découpés et collés ensemble par le célèbre artiste de rue, recouvre le dôme du Panthéon ainsi que certaines parties intérieures. Une protection artistique le temps de la restauration du bâtiment.

Il n’était pas question, pour le  du Centre des monuments nationaux, d’user d’une classique bâche couverte de publicités servant habituellement à payer les chantiers de rénovation. Le coût de cette performance intégralement financée par des mécènes reste secret. JR lui-même n’a touché aucun honoraire”. (LeParisien.fr)

http://www.au-pantheon.fr/fr/