I always look for a cool name

Dans la partie à la mode de Williamsburg, l’artiste américaine Kara Walker a investi la Domino Sugar Factory, une sucrière fermée en 2004 et vouée à une destruction partielle, avec une sculpture géante réalisée en sucre blanc. Ce sphynx aux formes féminines est entouré de sculptures plus petites composées de sucre brun.

(Source : vimeo.com)

"La nouvelle œuvre de JR, inaugurée mardi 3 juin, fait bonne figure parmi les grands hommes. Une mosaïque de visages anonymes, photographiés ces dernières semaines à travers la , avant d’être découpés et collés ensemble par le célèbre artiste de rue, recouvre le dôme du Panthéon ainsi que certaines parties intérieures. Une protection artistique le temps de la restauration du bâtiment.

Il n’était pas question, pour le  du Centre des monuments nationaux, d’user d’une classique bâche couverte de publicités servant habituellement à payer les chantiers de rénovation. Le coût de cette performance intégralement financée par des mécènes reste secret. JR lui-même n’a touché aucun honoraire”. (LeParisien.fr)

http://www.au-pantheon.fr/fr/

instagram:

Going Back to the Roots with Henrique Oliveira’s Transarquitetônica

To see more photos and videos from Transarquitetônica, explore the MAC USP location page and browse the #henriqueoliveira hashtag.

Brazilian artist Henrique Oliveira invites spectators to step inside his latest artwork and explore a giant wooden maze at São Paulo Museum MAC. His largest installation to date, Transarquitetônica is a 70 meter (229.66 ft) interactive sculpture made of tapumes, a plywood material traditionally used for cheap housing in Brazil. As the piece’s name suggests, Oliveira’s work speaks to the concept of time and evolution. Spectators discover spaces of contrast, as certain areas reference today’s modern architecture while sprawling branches symbolize man’s first dwelling.